Vers un système alimentaire local en Médoc

Vous êtes ici :   Accueil > Pays Médoc pratique > Plateforme de développement agri-environnemental > Les dossiers > Vers la mise en place d'un système alimentaire territorial

 

Programme d'actions 2016 - 2017

Les élus et acteurs socio-professionnels du territoire ont identifié, dans la stratégie du territoire (projet de Charte de Parc Naturel Régional), le développement des circuits courts comme un secteur porteur de valeur ajoutée et d’emploi. L’un des objectifs de cette stratégie est donc d’inciter au développement d’un système alimentaire local. Pour atteindre cet objectif, deux mesures ont été identifiées :

ü  Développer un archipel de parcelles à vocation maraîchère et favoriser l’installation de nouveaux agriculteurs

ü  Organiser des circuits courts de commercialisation permettant la valorisation des productions locales, l’accès de la population médocaines à ces productions et un système de solidarité alimentaire avec la métropole bordelaise.

Le projet de Charte de Parc Naturel Régional décline ces mesures en nombreuses actions, à mettre en œuvre sur une durée de 15 ans. Aujourd’hui, cette stratégie est partagée par les acteurs du territoire et certaines actions sont prêtes à être menées.

 

 

Dans la droite ligne des travaux déjà menés (étude de structuration de la restauration collective, recherche de site pour couveuse), le Pays Médoc propose donc d’initier dès maintenant la démarche en lançant les 4 chantiers qui correspondent aux besoins actuels du territoire et de ses acteurs, sans attendre la labellisation PNR.

 

Action 1 : Animer une démarche permettant à l’espace-test agricole « La Ruche du Médoc » d’essaimer sur le territoire 

Action 2 : Suivi d’une réflexion sur la valorisation de l’élevage dans les marais du Nord Médoc

Action 3 : Faciliter l’introduction des produits locaux dans la restauration collective

Action 4 : Élaborer un recensement des initiatives en matière de valorisation des productions locales 

 

Les résultats de ces missions ont été présentés en Commission Agri-Environnement en mai 2017 et ont été validés. Cela a permis de définir un nouveau programme d'actions 2017 / 2018 dans cette continuité.