Nutrition et précarité

Vous êtes ici :   Accueil > Pays Médoc pratique > Plateforme de développement sanitaire et social > Les dossiersNutrition et précarité

 

En quelques mots...

Cette action vise à harmoniser la politique d'aide alimentaire en Médoc dans une optique de complémentarité des différents intervenants de l'aide alimentaire, de renforcer leur savoir-faire. Elle cherche également à promouvoir et favoriser une alimentation équilibrée et diversifiée grâce à l'accès aux produits frais…

Alimentation, Santé, Solidarité

Les populations en difficulté restent très exposées aux conséquences nutritionnelles de la précarité (maladies chroniques, obésité…), conséquences qui pénalisent encore davantage leur réinsertion.

 

Lors d'une étude menée en 2007 par la Plateforme, les associations caritatives, les Centres Communaux d'Action Sociale (CCAS), les épiceries sociales, la Mutulaité Sociale Agricole (MSA) et les Maisons Départementales de la Solidarité et de l'Insertion (MDSI) du territoire ont relevé des pratiques alimentaires défaillantes, carencées parmi leurs publics (familles monoparentales, personnes âgées avec une petite retraite, travailleurs pauvres…).

 

En effet, ceux-ci consomment rarement des légumes et des fruits privilégiant les aliments riches en graisses et en glucides (faibles ressources, influence publicité…) ; ils manifestent peu d'intérêt pour la cuisine (méconnaissance de la préparation de certains aliments, solitude…). L'alimentation n'est plus vecteur de socialisation mais facteur d'isolement.

 

De plus, les structures associatives ne disposent pas suffisamment de produits frais faute de conditions matérielles satisfaisantes (absence de transport adapté, préservation de la chaîne du froid, stockage…) et de sources d'approvisionnement.

 

Comment favoriser l'accès à une alimentation diversifiée et équilibrée ? Comment passer d'une logique d'assistanat à une démarche d'accès à l'autonomie ? Comment harmoniser la politique d'aide alimentaire en Médoc ?

 

C'est tout l'enjeu du projet de la Plateforme intitulé "Nutrition et Précarité : animation territorialisée", financé par le Groupement Régional de Santé Publique (GRSP), qui depuis 3 ans, travaille sur une dynamique partenariale avec les acteurs relais de l'aide alimentaire précités.
 
S'identifier, connaître les ressources locales, travailler ensemble de manière complémentaire et coordonnée… tels sont quelques uns des objectifs poursuivis au travers de diverses activités : réunions d'informations (critères d'attribution de l'aide alimentaire, vers une démarche d'accompagnement et non d'assistanat…), animation du réseau, expérimentation d'un circuit d'approvisionnement en produits frais.

 

 

En savoir +