lun.

31

mars

2014

PNR > Nouvelle étape pour le Parc Naturel Régional en Médoc

La démarche de labellisation se poursuit avec l'étape phare, l'élaboration du projet de charte.

Porté par le syndicat mixte du Pays Médoc, le processus engagé depuis le mois d'octobre 2013 se prolongera tout au long de l'année 2014.

L'élaboration de la charte de PNR : un projet de territoire au service des dynamiques locales, dans le respect de la ressource environnementale

Les caractéristiques de cette étape incontournable et déterminante :

  • un processus participatif mettant les acteurs impliqués en situation de contributeurs,
  • l’élaboration d’un projet partagé répondant aux défis du Médoc sans porter atteinte aux ressources environnementales et paysagères constituantes de son identité,
  • un pilotage par le Pays Médoc,
  • un accompagnement technique et en ingénierie pour mener ce travail à bien.

Tel a été le cadre fixé par les élus membres du Bureau du Pays Médoc, en accord étroit avec le Conseil Régional d’Aquitaine. Par délibération du 18/03/2013, le Pays Médoc assume le pilotage du processus, le Conseil Régional poursuit sa collaboration par un partenariat financier et en se portant garant de la procédure.

Le choix du cabinet d'étude

Il est intervenu en juillet 2013, après un appel d’offres lancé en avril 2013. Le cahier des charges imposait une mission composée de 3 volets :

conception et pilotage d’un processus participatif visant à faire émerger le projet de territoire,

accompagnement à la structuration de l’avant-projet de charte,

conception graphique et mise en forme de cet avant projet, de son annexe règlementaire : le plan de parc.

Le cabinet sélectionné, "Gouvernance et Développement" (Gonzague Devaux), a été retenu parmi 7 candidats. Les critères de sélection portaient sur la compréhension pratique de la commande, sur la connaissance réelle, effective de ce qu’est une charte de PNR. Le candidat retenu a exposé clairement sa méthode et fait état d’une forte expérience puisqu’il a accompagné six révisions de charte de Parc et une création au cours de sa carrière.

Octobre 2013 : le processus est engagé

Après consultation des membres du Bureau du Pays, le Président, Jean-Jacques CORSAN, fait délibérer le Comité Syndical sur la composition du Comité de Pilotage qui aura pour mission chaque étape du processus et d’indiquer ses orientations pour l’étape suivante.

Sa composition :

  • un représentant élu et un représentant technique Conseil Régional,
  • les présidents des 6 CdC ou leur représentant,
  • deux représentants des communes CUB membres du Syndicat Mixte du Pays,
  • la Députée du Médoc en sa qualité, et en tant que Conseillère Générale représentant le CG33,
  • un représentant de l’Etat en la personne du Sous-préfet et des services de la DREAL/DDTM,
  • membre associé en tant qu’ancien Directeur de la Fédération des Parcs.

Le premier Comité de Pilotage s’est réuni le 11 Octobre 2013 : présentation du consultant, discussions de la méthode et calendrier pour l’année 2013 et 2014.

Construction du projet de territoire à 2030 valant avant-projet de charte

L’élaboration du projet se fait par étapes, rythmées par des temps de concertation tant avec des élus qu’avec des acteurs de la société civile et les partenaires :

  • Décembre 2013 : partager le regard sur le diagnostic de territoire avec les acteurs partenaires (85 participants)
  • Janvier 2014 : identifier ce qui est en jeu avec les élus (55 participants)
  • Avril-mai 2014 : définir la stratégie territoriale avec les élus
  • Mai-juin 2014 : fixer les mesures nécessaires pour mettre en œuvre la stratégie territoriale avec les acteurs partenaires
  • Juin-septembre 2014 : débat citoyen avec les habitants
  • Décembre 2014 : transmission du projet à la Région Aquitaine pour solliciter les premiers avis nationaux avant enquête publique et délibérations des collectivités

Partagez cette information !



Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    JEANM (mercredi, 24 septembre 2014 21:43)

    Au nom de l'écologie nous massacrons nos forêts et nos paysages: voir le parc photovoltaïque à Arsac qui promet d'être un délice pour les yeux, des hectares de forêts abattus dans nos campagnes parce que des élus ont la folie des grandeurs, sans parler de monstres (éoliennes) de 210 m de hauteur à Naujac sur mer, qui gâcheront le paysage dans un rayon de 50km, qui feront baisser le prix de l'immobilier, apporteront la désertification touristique pour notre région.